Contactez-moi

Jennifer AUBERT
06 98 72 87 34

Ou bien par l'intermédiaire du formulaire ci-dessous


Formulaire de contact

Les Témoignages

Retrouvez ici les témoignages de mes patients.

 

Voir les témoignages

Presse et évènements

Emissions TV, salons, presse... Retrouvez toute l'actualité et les évènements de Jennifer !


En savoir plus

Aller plus loin

Retrouvez ici toutes les fiches résumant les différents rôles, les sources, les AET… des différents nutriments (protéines, lipides, glucides, minéraux, vitamines…)

En savoir plus

Vitamine B1

1) Rôles

La vitamine B1 (ou thiamine) a deux rôles principaux :

– Elle est impliquée en tant que coenzyme dans de très nombreuses réactions enzymatiques

– Elle joue un rôle essentiel dans la transmission nerveuse

2) Carences

On peut distinguer :

  • La déficience : qui se traduit par divers symptômes (asthénie, anorexie, troubles digestifs, perte de la mémoire, irritabilité, dépression et faiblesse musculaire des membres inférieurs)
  • La carence : conduit au béribéri (pathologie grave) présent dans de nombreux pays où la dénutrition et la malnutrition sont fréquentes, mais rare dans les pays développés

3) Toxicité

Il n’existe pas d’hypervitaminose décrite, l’excès de vitamine B1 étant éliminé par les urines.

4) Apports nutritionnels conseillés en vitamine B1

Ils sont de 1,3 mg par jour pour les hommes adultes et de 1,1 mg par jour pour les femmes adultes.

5) Sources alimentaires

La vitamine B1 est présente dans presque tous les aliments, qu’ils soient d’origine animale ou végétale. Cependant, elle s’y trouve le plus souvent à de très faibles concentrations. La totalité des aliments consommés permettent donc de couvrir les besoins même si les aliments riches en glucides complexes (d’autant plus s’ils sont non raffinés) et les viandes constituent pour l’adulte une des principales sources.

Aliments sources Teneurs moyennes de vitamine B1 (mg/100g)
Levure alimentaire 10
Germe de blé 2
Céréales pour petit déjeuner enrichies 1
Viande de porc 0,9
Cacahuètes 0,8
Charcuteries à base de porc 0,6
Rognons 0,3
Autres viandes 0,2
Pain complet 0,3
Légumes secs 0,12

En conclusion, la vitamine B1 peut avoir un intérêt dans le traitement des névrites et polynévrites, de certaines douleurs (rhumatisme, zona, névralgies…) et de l’alcoolisme.

FacebookTwitterPartager