Contactez-moi

Jennifer AUBERT
06 98 72 87 34

Ou bien par l'intermédiaire du formulaire ci-dessous


Formulaire de contact

Les Témoignages

Retrouvez ici les témoignages de mes patients.

 

Voir les témoignages

Presse et évènements

Emissions TV, salons, presse... Retrouvez toute l'actualité et les évènements de Jennifer !


En savoir plus

Aller plus loin

Retrouvez ici toutes les fiches résumant les différents rôles, les sources, les AET… des différents nutriments (protéines, lipides, glucides, minéraux, vitamines…)

En savoir plus

Sodium

1) Définition

Dans les aliments, le sodium (Na) est en général associé au chlore sous forme de chlorure de sodium (NaCl), appelé « sel » avec l’équivalence suivante :

0,4g de sodium = 1g de sel

2) Rôles

Le sodium a différentes fonctions :

– Il maintient la pression osmotique

– Il maintient le bilan hydrique en retenant l’eau dans l’organisme

– Il est responsable, avec le potassium, de la polarisation des membranes

– Il est indispensable à la transmission des influx dans les tissus nerveux et musculaires

La diminution du capital sodique peut être due à :

– Des pertes digestives (vomissements, diarrhées…)

– Des pertes cutanées excessives (transpiration)

– Une néphropathie tubulaire

– Une insuffisance surrénalienne

– L’emploi de diurétique

Tous ces facteurs entraînent une déshydratation extracellulaire et il est alors indispensable d’augmenter les apports.

3) Apports nutritionnels conseillés en sodium

Au jour d’aujourd’hui, les apports conseillés font l’objet de débats car certains experts établissent que des apports élevés de sel ont un effet direct dans la survenue de l’hypertension artérielle alors que d’autres le considère comme non acquis.

Ceci amène l’AFSSA (Agence Française de sécurité sanitaire des aliments) à conseiller des apports en sel moyen de 6 à 8 g par jour.

4) Sources de sodium

Le sel ingéré peut se subdiviser en 5 catégories :

  • Le sel naturellement présent dans les différents aliments et boissons (légumes, lait, fruits de mer, certaines eaux du robinet, de source et minérales)
  • Le sel ajouté aux aliments et boissons au cours de leur fabrication (viennoiseries, pâtisseries, biscuits, céréales pour petit déjeuner, charcuteries, conserves, fromages affinés, sauces et condiments, plats cuisinés, potages en sachet, bouillons de viande, sodas…)
  • Le sel ajouté à la cuisson
  • Le sel de table
  • Le sel contenu dans certains médicaments

En conclusion, en France, le sel apporté par l’alimentation proprement dite est estimé entre 1 à 1g par jour, le sel provenant des ajouts par l’industrie agroalimentaire entre 3 à 4g par jour et par les ménages à table entre 2 et 3g par jour ou d’autres sources (eaux minérales, médicaments) à 1g par jour. Au total, la consommation actuelle atteint 9 à 10 g de sel par jour, ce qui est excessif.

FacebookTwitterPartager